Le Mas d'Issoire
Pour découvrir nos chambres d'hôtes Descriptif de nos trois chambres d'hôtes Les prix des chambres pour 2 personnes et par nuitée Des précisions sur notre table d'hôtes Qui sommes nous et quelle est notre conception des chambres d'hôtes ? Diverses vues du  mas... Tout ce qu' il est possible de faire en basse-Ardèche Pour ne pas se perdre en venant chez nous Contacts: email, téléphone,adresse Livre d’or : tous vos commentaires

Gestes barrières et autres consignes de distanciations...!? Pdf Pdf
Mise à jour au 13 août 2021

En à peine un peu plus d'un an notre quotidien a basculé dans un autre espace-temps et cette impensable anomalie s'enracine jour après jour comme la nouvelle Norme !
Au nom d’une protection illusoire, scientifiquement inutile voire contreproductive, ces « dirigeants » nous « dictent » des règles de comportements de plus en plus absurdes mais d’évidence de plus en plus liberticides... Ils « musellent » notre société, isolent les individus les uns des autres en organisant un univers de zombies et détruisent systématiquement et en tout premier lieu la vie économique des classes moyennes,... au profit évident des grands acteurs d’une économie mondialisée !
Les dégâts humains (économiques, sanitaires et psychologiques jusqu’ici délibérément ignorés) sont déjà et seront dans un proche avenir immensément supérieurs à ceux provoqués par une épidémie qui, jusqu’à preuve du contraire, reste globalement dans la norme de celles des décennies précédentes ...

  • [Quelques données comparatives :
     Le seul indicateur fiable de la dangerosité d’une maladie contagieuse est le taux de mortalité (le ratio entre le nombre de morts et celui de la population) et non pas celui de létalité (le % de morts en rapport avec le nombre de personnes symptomatiques c’est à dire atteintes par cette infection).
    Pour l’année 2020, avec 64 078 décès « attribués » au Covid-19 pour 67 millions d’habitants il est donc de 0,095, chiffre à largement pondérer tant il est de plus en plus démontré que depuis le début, en France, l’ « estampillage Covid » est appliqué et continue de l’être sans aucune rigueur scientifique ou/et administrative.
    Par ailleurs, et de fait, au niveau mondial avec 1 819 905 décès « recensés » (également à relativiser pour les mêmes raisons qu’en France) pour une population de 7, 8 milliards il tombe à 0,023..., quatre fois moins qu’en France ce qui devrait susciter quelques interrogations !
    De fait, ce ratio de près de 1% indiquerait qu’une personne sur cent en France serait décédée des complications suite à une infection par le Covid-19 (et non pas tuée par sa seule présence dans l’organisme !) ce qui, pour des personnes non informées peut aisément apparaitre très inquiétant...
    Or, dans notre pays, plus de 600 000 individus meurent chaque année (toutes causes confondues soit en moyenne plus de 1650 par jour mais bien sûr surtout de vieillesse) ce qui ramène le risque de décès consécutif à cette infection virale à 6% de la totalité des décès !
    Sachant par ailleurs que l’âge médian des morts décrétés Covid est de 84 ans (*) et qu’en dessous de 70 ans leur pourcentage est négligeable (moins en 2020 qu’en 2019 !) la dangerosité de cette « pandémie », politiquement et médiatiquement entretenue, mériterait, pour le moins, d’être largement débattue !
    (*)Pour rappel: En 2019, l’espérance de vie à la naissance était de 79,8 ans pour les hommes et 85,7 ans pour les femmes en France métropolitaine.]

L’instauration d’un « passe-sanitaire », officiellement en vigueur depuis le 21 juillet 2021, qui vient d’être validé par le Conseil Constitutionnel au mépris assumé de nos droits fondamentaux, profane les fondements même de notre République. Il n’est d’évidence que le prélude à une contrainte « vaccinale » généralisée dont seule l’acceptation confèrera un certificat de « bonne citoyenneté » !
Or il s’avère que ces « injections », officiellement expérimentales mais légitimées par une  « Autorisation de mise sur le marché conditionnelle » délivrée par les « Autorités de santé » (pour nous La Commission Européenne) sont d'ores et déjà  responsables de très graves « effets indésirables » (un euphémisme !). De fait en suffisamment grand nombre pour renverser le sacrosaint mantra du « bénéfice-risque » qui permet de sacrifier un certain % de victimes au nom de l’intérêt du plus grand nombre.
Pour ceux qui veulent être informés (au lieu de croire l’être !) nous les invitons dans un premier temps à consulter cette page du site CovidHub.ch (*) et ensuite de faire leur propre recherche...(Ici !)
 (*) Plateforme francophone d'information en ligne, libre et plurielle. Ce site résulte d'une initiative de citoyens (médecins, journalistes, enseignants, artistes, chercheurs, penseurs), investis pour rassembler des informations utiles à une compréhension plus éclairée de la situation, en Suisse et ailleurs. Notre conviction est simple : nous avons besoin d’une politique sanitaire juste, d'une information transparente, d'un débat scientifique libre et ouvert.

Nous sommes bien conscients que la médiatisation planétaire d’un danger mortel, propagée par un agent invisible mais omniprésent, est bien trop émotionnellement puissante pour laisser l’espace de réflexion nécessaire à l’objectivité. Il ne s’agit donc pas ici d’argumenter et de chercher à convaincre ceux qui adhèrent à la narration officielle mais simplement d’affirmer notre détermination à résister et à désobéir aux diktats gouvernementaux et
d’en informer le plus clairement possible tous ceux qui souhaiteraient séjourner chez nous.
Ici, nous refusons de nous soumettre à une telle absurdité et dans notre maison, tant qu’il le sera possible, aucune de ces directives irrationnelles ne sera appliquée. Nous nous considérons sains de corps et surtout d’esprit et, comme nous l’avons fait depuis le début de cette mystification planétaire, ferons tout ce qui est en notre pouvoir, à l’avenir pour le rester !
En particulier nous ne nous soumettrons pas à une « injection » de produits expérimentaux dont l’objectif proclamé est bien de modifier notre système immunitaire !
Nous savons que de très nombreuses personnes n’entrevoient pas d’autre choix, y consentent à leur corps défendant et nous n’avons aucun droit de les juger ; alors, s’ils nous approuvent, ils sont bien sûr les bienvenus.
Par contre à tous ceux qui se croyant ainsi hors de danger ne perçoivent dans notre attitude que l’opportunité d’échapper à la norme ambiante sans adhérer véritablement à notre discours nous ne pouvons que conseiller de passer leur chemin.   
C’est donc à vous, en toute transparence et dans ces conditions, de décider, ou non, de venir chez nous ! 

 

Contribution Stéphane Muguet
Cliquez pour accéder à lage index de notre site de chambres d'hôtes